Vous êtes ici

Le collège René-Cassin à Agde souillé de tags racistes ce matin

Inscriptions racistes à<br /> Agde : le Département condamne l'acte avec la plus grande fermeté

C'est un petit collège tranquille de 400 élèves, dans le centre ville d'Agde.

"Depuis que j'ai été nommé dans ce collège en 2005, je n'ai jamais eu de problème" déclare le principal, Guy Bousquet.

Alors ce matin, quand les enseignants entrent dans la cour récréation, c'est la consternation : croix gammées, inscriptions racistes et fascistes, tous les murs sont souillés.

coll-agde1.jpgLa cour du collège, souillée de graffitis.

"C'est un acte ignoble, abject. Ses auteurs doivent être punis !" condamne André Vezinhet, Président du Conseil général. "Dès que nous avons été prévenus, nous avons envoyé une équipe technique pour évaluer l'ampleur des dégradations et engager les réparations au plus vite."

En effet, c'est le Département, propriétaire des locaux
des collèges, qui est responsable de leur entretien. Enlever les tags
fait donc partie de sa mission.

Aussitôt les relevés de la police technique et scientifique achevés,
l'entreprise dépêchée sur place se met au travail pour effacer les
inscriptions injurieuses. Les collégiens ne sont pas rentrés dans
l'établissement ce matin, car l'équipe enseignante a décidé de fermer
pour la journée afin de protéger les collégiens. Comment expliquer à
chaud, à des élèves de 6ème, ce que signifient les sigles, ce que
représentent les opuscules cités ? Les enseignants se réunissaient
cette après-midi pour définir une manière commune de traiter le sujet
avec les collégiens demain. D'autant que le lieu est symbolique : une
plaque à l'entrée du collège rappelle que le site accueillait en 1940
un camp d'internement pour enfants juifs et tziganes.

 

coll-agde3.jpgUne plaque à l'entrée du collège rappelle que le site était en 1940 un camp d'internement.


Mais voilà qu'en fin de matinée la nouvelle tombe : Xavier Darcos,
Ministre de l'éducation nationale, veut venir sur les lieux. Le Recteur
de l'Académie intervient pour qu'on stoppe l'effacement des tags. André
Vezinhet a demandé à l'entreprise de reprendre les travaux après le
départ du Ministre. L'objectif est de réouvrir demain matin, pour les
collégiens.

 

coll-agde2.jpgL'entreprise de nettoyage a dû cesser ses travaux en attendant la venue de Xavier Darcos.