Vous êtes ici

Coronavirus : tout savoir (mises à jour permanentes)

Date: 
17/03/2020

FIL INFOS (ACTUALISÉ RÉGULIÈREMENT)

Mercredi 08/04 - 9h : ANNULATION DU PRINTEMPS DES COMÉDIENS 2020

La situation sanitaire exceptionnelle à laquelle nous faisons face et qui bouleverse déjà nos vies si profondément nous oblige à ce jour à prendre des décisions difficiles. Jean-Claude Carrière, président de l’association, le conseil d’administration, Jean Varela, directeur, et toute l’équipe du Printemps des Comédiens ont étudié la situation. Nous avons ensuite consulté nos partenaires publics, Montpellier Méditerranée Métropole, le Conseil Départemental de l’Hérault, le Ministère de la Culture / DRAC Occitanie, la Région Occitanie, ainsi que notre club de partenaires privés. Au regard de l’ampleur de l’épidémie nous pensons devoir agir en responsabilité afin de protéger le public et le grand nombre de personnes nécessaires au festival contre tout risque de contamination.

Nous avons décidé aujourd'hui l’annulation de la 34ème  édition du Printemps des Comédiens prévue du 29 mai au 27 juin 2020 en raison de problèmes de santé publique liés à l'épidémie de coronavirus.

C’est avec une grande tristesse que nous nous sommes résolus à cette décision, la priorité pour nous est la santé et la sécurité de tous ceux qui, par leur fidélité et leur engagement font du Printemps des Comédiens un des plus beaux moments de théâtre de l’année. Nous resterons de tout cœur aux côtés de notre public, nos artistes, notre personnel, nos bénévoles, nos partenaires et prestataires impactés. Nous exprimons notre soutien et notre solidarité aux personnes malades et à toutes celles et ceux qui luttent contre le virus.

Déjà en lien grâce à notre RadioWeb PCM, disponible sur notre site internet et sur la plateforme Soundcloud, nous nous mobiliserons pour organiser des moments de partage autour de notre amour du théâtre. Restons ensemble tournés vers l’avenir !

La prochaine édition du Printemps des Comédiens aura lieu du 28 mai au 27 juin 2021.

Mardi 07/04 - 9h : SANS-ABRI, LE DÉPARTEMENT DONNE PLUSIEURS CENTAINES DE LIVRES POUR LES CENTRES D’ACCUEIL

Le Président du Département, Kléber Mesquida et Renaud Calvat, vice-Président à l’éducation et à la culture ont souhaité un don exceptionnel de plusieurs centaines de livres à destination des personnes sans domicile fixe.

Des agents de la Médiathèque Départementale de Pierresvives préparent actuellement les cartons. Au total près de 300 romans, BD, magazines...seront offerts aux sans-abri en collaboration avec la Ligue des Droits de l’Homme.  Ils permettront de constituer plusieurs mini bibliothèques dans les centres d’accueil à Sète et à Montpellier.

La crise du COVID-19 frappe durement les plus fragiles, au premier rang desquels les personnes sans domicile fixe. Avec ce don, le Département leur permet d’accéder à une offre de culture et de plaisir malgré le confinement.

"Offrir un accès à la culture pour tous, c’est une question de dignité. Au cœur de la crise, le Département agit pour plus de solidarité et prend soin de ceux qui en ont le plus besoin." Renaud Calvat, Vice-Président délégué à la culture et à l’éducation

Lundi 06/04 - 12h : RETROUVEZ TOUS LES NUMÉROS UTILES DES SERVICES DU DÉPARTEMENT

Le Département assure la continuité du service public. Pendant cette période, en cas de besoin, n’hésitez pas à contacter nos services.

Lundi 06/04 - 9h : GÉNÉRATEUR D'ATTESTATION DE DÉPLACEMENT DÉROGATOIRE

Vendredi 03/04 - 17h : LE DÉPARTEMENT AGIT POUR LUTTER CONTRE LES VIOLENCES FAMILIALES

DURANT LE CONFINEMENT, LE DÉPARTEMENT ACCOMPAGNE LE FEMMES

L’ensemble des dispositifs départementaux fonctionne pour écouter, orienter et protéger les femmes victimes de violence. Le respect des consignes de confinement impose néanmoins de privilégier les contacts téléphoniques et les rendez-vous individualisés pour les situations d’urgence.

LA PLATEFORME D'ÉCOUTE POUR L'HÉRAULT

04 67 58 07 03 (le lundi de 9h à 13h, du mardi au vendredi, de 12h à 17h, appel anonyme)

Être écoutée, être logée en urgence, ne plus avoir peur pour ses enfants, avoir un soutien juridique, retrouver une autonomie financière, se sentir épaulée et accompagnée.

INTERVENANTS SOCIAUX DU DÉPARTEMENT EN COMMISSARIAT GENDARMERIE

06 83 78 34 29 (intervenant social en commissariat)

06 74 94 49 73 (intervenant social en commissariat)

06 21 32 01 81 (intervenant social en gendarmerie)

Mercredi 01/04 - 9h : LA PMI DU DÉPARTEMENT TOUJOURS À VOS CÔTÉS

Depuis le début de la crise, le Président du Département, Kléber Mesquida, a affirmé la continuité du service public comme priorité. Le service de Protection Maternelle Infantile (PMI) du Département poursuit donc ses missions les plus urgentes : le suivi des femmes enceintes, celui des nourrissons et reçoit  pour des consultations urgentes de planification. Les familles et leurs nouveau-nés continuent à être reçus selon des horaires redéfinis. Les rendez-vous non prioritaires sont reportés jusqu’à la fin du confinement, mais les équipes restent joignables par téléphone pour toute demande d’assistance.

LA PMI DÉPARTEMENTALE, UN SERVICE ESSENTIEL PROPOSÉ À TOUS

Au sein des Maisons Départementale de la Solidarité, 15 services territoriaux PMI répartis sur tout le territoire et composés de professionnels qualifiés (médecins, sages-femmes, puéricultrices, infirmières) effectuent des consultations pédiatriques, des vaccinations, des consultations classiques de suivi de grossesse ou d’accès à la contraception d’urgence ou à l’IVG, de soutien à l’allaitement.

Vous pouvez bénéficier de consultations pour vos enfants, sur  rendez-vous, sans avance de frais, par un médecin assisté d’une puéricultrice ou avec  une sage-femme. Votre enfant peut aussi être vacciné au cours d’une consultation. Selon la situation, une visite à domicile par une puéricultrice ou une sage-femme peut être organisée. L’objectif : promouvoir la santé, s’assurer du bon développement d’un bébé à naitre et de vos enfants de moins de 6 ans.

> En savoir plus : herault.fr/prevention-sante-pmi

Attention, les équipes PMI n’ont pas vocation à soigner les personnes atteintes ou suspectes du COVID-19, qui sont dirigées vers les autres centres de soins libéraux ou hospitaliers.

LES NOUVEAUX HORAIRES DES SERVICES TERRITORIAUX PMI DU DÉPARTEMENT

Pézenas (Maison des solidarités du Biterrois) : Pas de consultations prénatales (déplacée à Béziers sur le site Foch) ; consultations nourrissons tous les matins sur RDV ; permanences puéricultrices tous les après-midis sur RDV ; visites à domicile sur RDV.

Téléphone permanences médicales : 04.67.67.84.09

 

Béziers intra-muros, site Albert 1er (Maison des solidarités du Biterrois) :

Pas de consultations prénatales (déplacée au site Foch de Béziers ; consultations nourrissons tous les matins sur RDV ; permanences puéricultrices tous les après-midis sur RDV ; visites à domicile sur RDV.

Téléphone permanences médicales : 04.67.67.84.09

 

Béziers, site Foch (Maison des solidarités du Biterrois) :

Tous les jours consultations prénatales ; pas de consultations nourrissons, ni de permanences puéricultrices ; visites à domicile sur RDV.

Téléphone permanences médicales : 04.67.67.84.09

 

Montpellier, site Philippides (Maison des solidarités du Montpelliérain) :

Consultations prénatales sur RDV ; consultations nourrissons tous les matins de 9h à 12h sur RDV ; permanences puéricultrices tous les après-midi sur RDV ; visites à domicile sur RDV.

Téléphone permanences médicales : 04.67.67.51.51

 

Pignan (Maison des solidarités du Montpelliérain) :

Pas de consultations prénatales ; consultations nourrissons mardis et jeudis matin ; permanences puéricultrices mardis et jeudis matin ; visites à domicile sur RDV.

Téléphone permanences médicales : 04.67.67.51.51

 

Jacou (Maison des solidarités du Montpelliérain) :

Consultations nourrissons les lundis et mercredis matin ; permanences puéricultrices les lundis et mercredis après-midi ; visites à domicile sur RDV. Consultations prénatales lundi et mercredi sur RDV

Téléphone permanences médicales : 04.67.67.51.51

 

Mauguio (Maison des solidarités Petite Camargue) :

Pas de consultations prénatales ; consultations nourrissons et  permanences puéricultrices les mardis jeudis et vendredi ; visites à domicile sur RDV.

Téléphone permanences médicales : 04.67.67.55.31

 

Lunel (Maison des solidarités Petite Camargue) :

Pas de consultations prénatales ; consultations nourrissons les mardis, mercredis et jeudis ; permanences puéricultrices les lundis et vendredi à la journée; visites à domicile sur RDV.

Téléphone permanences médicales : 04.67.67.55.31

 

Frontignan (Maison des solidarités Etang de Thau) :

Consultations prénatales en visite à domicile, à titre exceptionnel et sur RDV ; consultations nourrissons les mardis et jeudis matins ; permanences puéricultrices les mardis et jeudis après-midi sur RDV ; visites à domicile sur RDV.

Téléphone permanences médicales : 04.67.67.51.83

 

Sète Ile de Thau (Maison des solidarités Etang de Thau) :

Consultations prénatales en visite à domicile, à titre exceptionnel et sur RDV ; consultations nourrissons les lundis et vendredis matin ; permanences puéricultrices les lundis et vendredis après-midi sur RDV ; visites à domicile sur RDV.

Téléphone permanences médicales : 04.67.67.51.83

 

Mèze (Maison des solidarités Etang de Thau) :

Consultations nourrissons mercredi matin ; permanences de puéricultrices mercredi après-midi.

Téléphone permanences médicales : 04.67.67.51.83

 

Saint-Mathieu de Tréviers (Maison des solidarités Cœur d’Hérault Pic Saint Loup) :

Consultations nourrissons  mardi et vendredi matin ; permanences puéricultrices; visites à domicile sur RDV. Consultations prénatales sur RDV

Téléphone permanences médicales : 04.67.67.43.86

 

Lodève (Maison des solidarités Cœur d’Hérault Pic Saint Loup) :

Consultations nourrissons le lundi et le jeudi matin ; permanences puéricultrices lundi et jeudi après-midi; visites à domicile sur RDV. Consultations prénatales sur RDV

Téléphone permanences médicales : 04.67.67.43.86

 

Gignac (Maison des solidarités Cœur d’Hérault Pic Saint Loup) :

Consultations nourrissons et permanences de puéricultrices mardi et jeudi  toute la journée ; visites à domicile sur RDV. Consultations prénatales sur RDV

Téléphone permanences médicales : 04.67.67.43.86

 

Ganges (Maison des solidarités Cœur d’Hérault Pic Saint Loup) :

Consultations et permanences jeudi matin sur RDV

Consultations prénatales sur RDV

Téléphone permanences médicales : 04.67.67.43.86

 

Clermont l’Hérault (Maison des solidarités Cœur d’Hérault Pic Saint Loup) :

Consultations nourrissons mardi et vendredi après-midi ; permanences puéricultrices mardi et vendredi matin; visites à domicile sur RDV.

Consultations prénatales sur RDV

Téléphone permanences médicales : 04.67.67.43.86

 

Saint-Pons-de-Thomières (Maison des solidarités Haut-Languedoc Ouest Hérault) :

Consultations prénatales le mardi sur RDV ; consultations nourrissons le mardi sur RDV ; permanences puéricultrices le mardi sur RDV ; visites à domicile sur RDV.

Téléphone permanences médicales : 04.67.67.35.34

 

Bédarieux (Maison des solidarités Haut-Languedoc Ouest Hérault) :

Consultations prénatales le mercredi sur RDV ; consultations nourrissons le mercredi sur RDV ; permanences puéricultrices le mercredi sur RDV ; visites à domicile sur RDV.

Téléphone permanences médicales : 04.67.67.35.34

 

Capestang (Maison des solidarités Haut-Languedoc Ouest Hérault) :

Consultations prénatales le jeudi sur RDV ; consultations nourrissons le jeudi sur RDV et les lundi 6 et 20 avril ; permanences puéricultrices le jeudi sur RDV ; visites à domicile sur RDV.

Téléphone permanences médicales : 04.67.67.35.34

Pour tout ce qui concerne les modes d’accueil du jeune enfant, la direction PMI vous répond tous les jours sur une boite mail dédiée : accpe-covid19@herault.fr

Lundi 30/03 - 16h : CORONAVIRUS : LES JEUNES HÉRAULTAIS SE MOBILISENT

Fabien Albert, Secrétaire général du Secours Populaire Français, devant le Solidaribus offert par le Département

Depuis le début de la crise sanitaire liée au Covid-19, un formidable élan de générosité a poussé 180 jeunes Héraultais à rejoindre les rangs du Secours Populaire, pour porter secours aux personnes les plus vulnérables. Un mouvement solidaire, salué par le directeur du Secours Populaire, Eric Ollier.

SANS LES BÉNÉVOLES, RIEN N'EST POSSIBLE

 « Il y a 15 jours,  l'équipe de bénévoles du Secours Populaire, s'est vue renforcée par 180 jeunes Héraultais. Une grande partie n'avait encore jamais eu l'occasion de travailler pour une association humanitaire. Nous sommes très touchés par cet élan de générosité ! Sans les bénévoles, rien ne serait possible ! Ensemble, nous avons apporté un appui logistique à la Plateforme Humanitaire de Montpellier* (collectif d'associations qui porte secours et assistance aux personnes migrantes et réfugiées et aux familles vivant dans des squats et bidonvilles). Sur les 15 premiers jours de confinement, nous avons distribué 182 tonnes de denrées (produits alimentaires d'urgence, produits de base et kits d'hygiène) à 23 000 personnes dans l'Hérault, dont 1600 personnes sur Montpellier. C'est énorme ! »

Eric Ollier, responsable du Secours Populaire Hérault

CHIFFRES CLÉS sur les 15 premiers jours du confinement : 

- 182 tonnes de denrées
 (117 tonnes de denrées alimentaires + 65 tonnes de produits divers, dont des kits d'hygiène) distribuées à : 

- 23 000 personnes dans l'Hérault, dont 1600 sur Montpellier


+ 2000 personnes en grande précarité, aidées par le biais de la Plateforme Humanitaire de Montpellier*

près de 20 véhicules mobilisés pour assurer le transport des denrées (dont 2 fourgons mis à disposition par le Département)
« Depuis le début de la crise sanitaire, nous appelons les Héraultais à  éviter tout repli sur soi et à préserver les liens humains, pour que personne ne soit laissé sur le bord du chemin. »

Eric Ollier, responsable du Secours Populaire Hérault

* En coordination avec l’Association AREA, le Secours Catholique de l'Hérault, la Cimade Montpellier, la LDH Montpellier, le collectif Luttopia, Médecins du Monde Languedoc-RoussillonLa Petite Cordée, l’association 2 choses lune et bien d’autres encore…

DE PLUS EN PLUS DE BÉNÉFICIAIRES

«  Le Secours Populaire, acteur et promoteur depuis des décennies de la solidarité populaire, s ‘est immédiatement mobilisé sur le territoire pour venir en aide aux personnes les plus touchées par cette crise : les personnes âgées, les travailleuses et travailleurs pauvres, dont les horaires ou contrats instables ont basculé ou basculent dans le néant et qui viennent bien plus nombreux chercher auprès de nous réconfort, soutien et produits de subsistance. Mais également beaucoup de personnes sans domicile fixe de tous âges qui sont encore plus démunies face à ce nouvel ennemi insidieux et les personnes migrantes et réfugiées qui ne peuvent « se confiner » où que ce soit et sont inquiètes de risquer de ne pouvoir avoir accès aux soins d’urgence.»

UN SERVICE D'AIDE URGENTE À DOMICILE GRÂCE AU SOLIDARIBUS

Pour aider les personnes les plus démunies de Montpellier, le Secours Populaire va mettre en place un service d'aide urgente à domicile dès le mercredi 1er avril 2020. Les personnes les plus vulnérables seront identifiées par les travailleurs sociaux du Département puis contactées par téléphone par le Secours Populaire. L'association leur viendra en aide grâce au Solidaribus, un véhicule affrêté par le Département. Les colis seront déposés sans contact, en bas des immeubles ou sur le pas de la porte des bénéficiaires.

PAS D'ACTION SANS DON !

A cause de cette crise sans précédent, le Secours Populaire ne peut plus organiser de collecte de denrées alimentaires dans les grandes surfaces. Pour poursuivre son travail humanitaire, le Secours Populaire a donc besoin de vous !

La solidarité continue ! Faîtes un don pour aider le Secours Populaire depuis chez vous ! Si vous souhaitez ventiler votre don sur la Fédération départementale de l'Hérault, vous pouvez cocher la case "Hérault" dans la rubrique "Je destine mon don"

Lundi 30/03 - 16h : AVEC LE DÉPARTEMENT DE L'HÉRAULT, DIVERTISSEZ-VOUS !

Les services culture, loisirs et sport du Département ont mis en ligne une riche programmation pour se divertir : jeux, webdocumentaires, séances de sport en ligne, conférences, coaching mental, expositions, visites virtuelles de l'Hérault.... de quoi s'amuser et se cultiver seul ou en famille ! C'est gratuit !

Lundi 30/03 - 12h : LES MARCHÉS AUTORISÉS DANS L'HÉRAULT

Les marchés ouverts sont interdits depuis le 24 mars, mais la Préfecture de l’Hérault a accordé des dérogations à des communes, notamment lorsque les marchés répondent à un besoin d'approvisionnement local. C’est le cas dans une cinquantaine de communes, dont Cessenon-sur-Orb dans l'Hérault, où des règles sanitaires s’imposent !

“Ce marché bi-hebdomadaire est un service de proximité indispensable pour se fournir en produits frais, mais aussi pour sortir, ne serait-ce qu'un moment, d'un confinement parfois lourd à supporter” déclare Marie-Pierre Pons Conseillère Départementale et Maire de la commune, dans un reportage diffusé dans le 19/20 du 28 mars sur France 3 Languedoc-Roussillon

Voici les consignes particulières indispensables à la tenue de ces marchés afin de limiter les risques de contamination au coronavirus :

  • Le nombre d’étals doit être inférieur à 10
  • Ne pas mettre en présence de manière simultanée plus de 100 personnes
  • Appliquer rigoureusement les gestes barrières
  • Observer une distanciation d’un mètre minimum entre chaque personne

Mercredi 25/03 - 17h30 : ÉPISODE NEIGE ET ORAGE DES 25 ET 26 MARS : LES ÉQUIPES DU DÉPARTEMENT MOBILISÉES

Un fort épisode de neige est annoncé cette nuit et ce jeudi matin dès 300 m d’altitude, notamment sur les secteurs de La Salvetat, l’Espinousse, l’Escandorgues et Le Caylar. 20 centimètres de neige sont attendus. Orages, vagues et risque de submersion sont prévus sur le littoral, de Sète à Valras.

40 techniciens du Département et 20 camions déneigeuses sont prêts à intervenir pour maintenir la circulation des secours, des personnels soignants et des activités essentielles. Tout savoir sur l'action du Département en période hivernale : https://youtu.be/-fGimgCrpEY
Tout déplacement est fortement déconseillé sauf motif impérieux, en raison des conditions météorologiques et des consignes de confinement liées au COVID-19.

Mercredi 25/03 - 16h : LE DEPARTEMENT SOUTIENT LE SECOURS POPULAIRE !

LE DÉPARTEMENT A MIS DEUX FOURGONS À DISPOSITION DU SECOURS POPULAIRE POUR LA DISTRIBUTION DE DENRÉES DE PREMIÈRE NÉCESSITÉ 



Le Secours Populaire Hérault s'organise pour continuer à lutter contre l'exclusion face à l'épidémie de Covid-19. Afin de permettre aux bénévoles de l’association de poursuivre la distribution de colis d’urgence, le Département a mis deux fourgons à disposition de l’association. Un grand bravo à tous les bénévoles mobilisés face à l'urgence !

A cause de la crise sanitaire liée au Covid-19, le Secours Populaire ne peut plus organiser de collecte de denrées alimentaires dans les grandes surfaces. Après avoir distribué 182T de denrées alimentaires ces 15 derniers jours, depuis le début du confinementIl a donc extrêmement besoin

Mercredi 25/03 - 9h : NOUVELLE ATTESTATION DE DÉPLACEMENT DÉROGATOIRE

Mardi 24/03 - 13h30 : LE DÉPARTEMENT S'ASSOCIE À LA COMMANDE DE MASQUES GROUPÉE PILOTÉE PAR LA RÉGION OCCITANIE

Malgré la pénurie de masques, la Région a pu trouver un fournisseur pour pallier les besoins urgents des personnels qui interviennent au plus près des personnes vulnérables.

Dans un premier temps, le Président Kléber MESQUIDA a commandé 700 000 masques pour l’Hérault.

Cette commande, au total de 3 millions de masques, a été coordonnée par la Région pour l’ensemble des Départements d’Occitanie.

Ces masques, qui devraient être livrés dans la semaine du 30 mars, sont destinés aux agents départementaux en poste et au personnel travaillant dans les Services d’aide à Domicile pour les personnes âgées et handicapées, les établissements accueillant les enfants de l’Aide sociale à l’enfance et les personnes en situation de handicap qui ne sont pas toujours dotés.

Depuis vendredi dernier, les services du Département avaient remis aux Services d’aides à domicile une dotation provisionnelle de masques réservée à son personnel.

« Je salue l’ampleur de cette première commande pilotée par la Région Occitanie et j’en remercie sa Présidente Carole Delga. Cette solidarité est aujourd’hui indispensable pour faire barrage à la pandémie du Covid-19 et permettre à l’ensemble du personnel œuvrant dans les domaines sanitaires et sociaux de poursuivre leur mission auprès des plus vulnérables. »  Kléber MESQUIDA, Président du Département de l’Hérault

Lundi 23/03 - 10h30 : DON DE MASQUES AUX ASSOCIATIONS D'AIDE À DOMICILE 

Le Département de l’Hérault pare au plus important. Le Président Kléber MESQUIDA a décidé de remettre en priorité au personnel des Services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD)  une partie du stock de masques chirurgicaux destinés aux services départementaux. Les SAAD sont des organismes, publics ou privés, autorisés par le Président du Conseil départemental pour intervenir auprès des personnes handicapées et des personnes âgées dépendantes vivant à domicile. 
 
Tous les SAAD agréés par le Département sont en cours d’être dotés de masques.
Les masques ont été remis dès vendredi aux représentants des SAAD dans les Maisons départementales des solidarités (MDS) et au siège de la Maison départementale de l’autonomie (MDA) à Montpellier

Jeudi 19/03 - 17h50 : LE DÉPARTEMENT AUX CÔTÉS DES ASSISTANTES MATERNELLES

L’Etat confirme la possibilité d’accueil des enfants au domicile des assistantes maternelles, à condition de respecter certaines règles. Le Département de l’Hérault se félicite de cette clarification. Les précisions de la Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre des Solidarités :

  • Les assistantes maternelles exerçant à domicile peuvent accueillir jusqu’à six enfants de moins de trois ans dans un maximum de 10 enfants à la maison, enfants de la professionnelle compris.
  • Les assistantes maternelles peuvent accueillir les enfants dont les parents exercent une profession prioritaire, mais également ceux dont les parents télétravaillent.
  • Un décret relatif au chômage partiel pour les assistantes maternelles doit être publié
  • Les Maisons d’Assistantes Maternelles (MAM) agréées pour l'accueil de plus de dix enfants et accueillaient jusqu’à 16 enfants au maximum doivent toutes être fermées. Aucun aménagement de leur accueil pour passer sous le seul maximal de 10 enfants n’est autorisé.
Pour répondre à toutes vos questions concernant les Modes d'Accueil du Jeune Enfant en période de confinement :

FAQ - Modes d'accueil du jeune enfant, régulièrement mis à jour par le Ministère des solidarités et de la santé.

Jeudi 19/03 - 12h : FERMETURE DES PLAGES DU LITTORAL, DES BERGES DU LAC DU SALAGOU ET DU SITE DU PONT DU DIABLE

C'est officiel, l'accès à toutes les plages du département, ainsi qu'aux berges du lac du Salagou est désormais INTERDIT, jusqu'au 31 mars 2020. Une mesure exceptionnelle prise aujourd'hui par la Préfecture de l'Hérault, qui s'explique par le trop grand nombre de personnes aperçues en train de se promener sur la plage, par groupe de 3 ou 4... L'arrêté préfectoral est valable sur tout le littoral, où des barrages seront mis en place pour dissuader les gens de se regrouper. Sont concernées les communes de : La Grande-Motte, Carnon-Mauguio, Palavas-les-Flots, Villeneuve-les-Maguelone, Frontignan, Sète, Marseillan, Agde, Vias, Sérignan, Valras, Mireval, Vic-la-Gardiole, Balaruc-les-Bains, Vendres, Mèze, Bouzigues, Portiragnes. Concernant les berges du lac du Salagou, les communes concernées sont : Clermont l'Hérault, Celles, Lacoste, Liausson, Mérifons, Octon et Le Puech.

A cet interdit préfectoral s'ajoutent des arrêtés municipaux pris aujourd'hui par les communes d'Aniane et de Saint-Jean-de-Fos, interdisant :

  • la circulation et le stationnement sur le parking du Pont du Diable
  • l'accès à la plage du Pont du Diable.

Plus généralement, nous vous invitons à ne vous rendre dans aucun lieu touristique.

C'est en faisant preuve de responsabilité que nous parviendrons à contenir l'épidémie.

#Restezchezvous #Prenezsoindevous

Les infractions à ces règles seront sanctionnées d’une amende allant de 38 à 135 euros.

Jeudi 19/03 - 12h : PLUSIEURS MESURES EXCEPTIONNELLES POUR LES ALLOCATAIRES DU RSA

Sur décision de Kléber MESQUIDA, Président du Département de l’Hérault, plusieurs mesures exceptionnelles de solidarité entrent en vigueur dès aujourd’hui. L’objectif : qu’aucun allocataire du RSA ne soit privé de ses droits et que ses démarches soient simplifiées au maximum.

Ouverture ou reprise des droits :

  • Une ouverture automatique des droits pour une durée de 3 mois sera mise en place pour toute nouvelle demande nécessitant un avis d’opportunité du Département avant le paiement par la CAF (travailleurs indépendants, ressortissants européens). La révision du dossier sera effectuée à l’échéance des trois mois.
  • Une reconduction automatique par la CAF sera instaurée pour toute demande de renouvellement de droits.

Ce nouveau dispositif sera assuré en étroite collaboration avec la CAF, la MSA et la paierie départementale. Par ailleurs et jusqu’à nouvel ordre, les radiations seront gelées.

« Nous traversons une période exceptionnelle et toute notre attention doit être tournée vers les personnes les plus fragiles. J’ai demandé aux services du Département d’être totalement mobilisés vers cette priorité. Et j’ai pris la décision d’accorder plusieurs mesures d’urgence à caractère social. Aucun Héraultais ne doit rester sur le bord de la route » Kléber MESQUIDA, Président du Département

Jeudi 19/03 - 9h : RAPPEL DES RÈGLES DE DÉPLACEMENT PENDANT LE CONFINEMENT

PDF iconfaq-restrictions-gouvernement.pdf

Mercredi 18/03 - 17h30 : « DANS CETTE PÉRIODE DE CONFINEMENT, J'AI SOUHAITÉ QUE LES SERVICES DÉPARTEMENTAUX PUISSENT ASSURER UN SERVICE PUBLIC CONTINU, PLUS PARTICULIÈREMENT À DESTINATION DES PLUS DÉMUNIS. »​ Kléber MESQUIDA, Président du Département

Mercredi 18/03 - 10h : CORONAVIRUS : DEMANDE URGENTE DU CHU

Le CHU de Montpellier vient de lancer une alerte urgente pour recruter des techniciens de laboratoire. Pour se manifester, contacter au plus vite par mail en envoyant votre CV à recrutement@chu-montpellier.fr précisez : COVID

Mercredi 18/03 - 9h : CORONAVIRUS : SERVICE PERTURBÉ A LA POSTE

Avec les nouvelles mesures de restriction liées au coronavirus, La Poste n'a pu ouvrir que 16 bureaux dans l'Hérault. La distribution du courrier est aussi très perturbée.

Mardi 17/03 - 19h : CORONAVIRUS : LES SAPEURS-POMPIERS DE L'HÉRAULT S'ORGANISENT

Face à la situation sans précédent qui touche notre pays, le fonctionnement du SDIS 34 (sapeurs-pompiers de l'Hérault) a été entièrement revu, pour :

  • assurer la continuité du service public,
  • éviter la contamination des personnels qui sont sur le terrain,
  • soutenir les acteurs de la santé, avec notamment le renfort du Centre Départemental d'Appels d'Urgence de l'Hérault (CDAU 34) et la mise en place d’une cellule commune avec les agents du centre 15.

Afin d'éviter que les sapeurs-pompiers ne soient contaminés dans l'exercice de leurs fonctions, des mesures drastiques d'hygiène et de sécurité ont été prises. En plus des gestes barrières à appliquer individuellement par chaque sapeur-pompier, les centres de secours, bureaux, machines à café, poignées de porte, rampes d'escaliers... sont désinfectées 3 fois par jour. 

Rappel : Les visites des personnels étrangers au SDIS sont interdites dans les centres de secours. 

Mardi 17/03 - 17h : MOBILISEZ-VOUS POUR AIDER LES PLUS DÉMUNIS

La préfecture de l'Hérault a lancé cet après-midi un appel aux bonnes volontés pour continuer de distribuer des repas aux plus démunis. Les services de l'État font appel aux bonnes volontés de chacun pour renforcer les structures associatives d'aide alimentaire et conforter la banque alimentaire dans son rôle de distribution aux partenaires. A ce titre, les volontaires bénévoles peuvent faire part de leur candidature à l'attention de la Direction Départementale de Cohésion Sociale de l'Hérault, au numéro suivant :  04 67 41 72 27 de 10h à 16h ou par mail : ddcs-crise@herault.gouv.fr. Merci de bien vouloir préciser : vos coordonnées (nom, âge, numéro de téléphone adresse), votre disponibilité ( jours et heures), la zone géographique d'intervention souhaitée et ainsi que votre capacité de mobilité (voiture, permis de conduire). Merci à tous pour votre #engagement !

"Dans le contexte actuel et à ce stade de l'épidémie de coronavirus, la Croix-Rouge française reste mobilisée auprès des personnes les plus éloignées de l'information, notamment les personnes sans-abri. Par exemple, les maraudes de la Croix-Rouge française assurent une continuité de leur activité en prenant quelques précautions nécessaires pour protéger les personnes rencontrées et les équipes de volontaires. Elles vont continuer leur rôle d'information, de prévention et d'orientation auprès des partenaires de santé. Elles peuvent également renforcer la distribution de produits d'hygiène, notamment de savon et d'eau. En cas de situation nécessitant une prise en charge en urgence, elles se mettent en lien avec le centre 15."

Laura, chargée de mission veille sociale à La Croix-Rouge française

Mardi 17/03 - 11h : CORONAVIRUS : RESTEZ CHEZ VOUS !

Le président de la République a annoncé, lundi 16 mars, de nouvelles mesures pour faire face à l'épidémie de coronavirus. A partir de ce mardi 17 mars midi, il vous est demandé de rester chez vous, pour quinze jours minimum. Des mesures exceptionnelles, qui permettront de sauver des vies.

Le 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et les déplacements. Un dispositif de confinement est mis en place sur l’ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum. Les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d'être munis d'une attestation pour :

  • Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible ;
  • Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés ;
  • Se rendre auprès d’un professionnel de santé ;
  • Se déplacer pour la garde de ses enfants ou pour aider les personnes vulnérables à la stricte condition de respecter les gestes barrières ;
  • Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement.
Les infractions à ces règles seront sanctionnées d’une amende allant de 38 à 135 euros.

L'ATTESTATION À REMPLIR POUR SORTIR DE CHEZ SOI

À partir de ce mardi 17 mars à midi, la France entre en phase de confinement pour endiguer la propagation du coronavirus. Seules sont autorisées : les sorties pour faire vos courses, vous rendre chez le médecin ou en pharmacie et pour aller travailler, si et seulement si le télétravail n'est pas possible. Pour chacune de ces sorties vous devez remplir une attestation sur l'honneur qui vous sera demandée en cas de contrôle. Si vous circulez sans attestation dérogatoire, vous encourrez une amende de 38 euros qui sera vite portée à 135 euros, a annoncé lundi soir le ministre de l'Intérieur.
Il est aussi possible de la recopier à la main, sur papier libre, à défaut de pouvoir l'imprimer. Il en faudra une à chaque déplacement.

CORONAVIRUS : CE QU'IL FAUT SAVOIR

☎️ Un numéro gratuit d’information au 0800 130 000 sur le #Coronavirus est désormais disponible 7 jours sur 7 de 9h à 19h https://t.co/HltyOoWJFQ