Vous êtes ici

Le Petit Prince à Cazouls-lès-Béziers

Date: 
28/05/2019

Les collégiens de Cazouls-lès-Béziers vous invitent à venir voir leur propre interprétation du Petit Prince, les 14 et 16 juins prochains à Cazouls et Maraussan. Bienvenue aux familles, effet de surprise garantie !

Et si le Petit Prince avait choisi de ne pas mourir ? Et si, au lieu de se faire mordre par le serpent, il était monté dans l’avion de Saint-Exupéry et avait continué son voyage ? C’est l’histoire qui vous sera contée les 14 et 16 juins prochains par les collégiens de Cazouls-lès-Béziers. Sur une idée originale de Sada Dao, scénographe burkinabé, ce spectacle interdisciplinaire, mêlant conte, musique chant, danse et théâtre est le fruit du travail des élèves du collège Jules Ferry, et de leurs professeurs, en partenariat avec les artistes de la compagnie l’Echo des Sans Mots.

Le projet, artistique et pédagogique, est né de la rencontre entre la documentaliste du collège, Sandrine Ouchène, et un artiste burkinabé nouvellement installé à Cazouls-lès-Béziers, Sada Dao. « Au départ, Le Petit Prince, est un spectacle que j’avais imaginé pour un festival d’art de rue professionnel à Ouagadougou, raconte Sada Dao. Il a ensuite été enrichi par un travail périscolaire avec des enfants burkinabés, puis par les collégiens de Cazouls, qui lui ont trouvé un drôle de dénouement ! ».

Continuant son périple, Le Petit Prince découvre ainsi le Burkina Faso, avant de rencontrer Pierre-Paul Riquet le long du canal du Midi et de se frotter à la révolte des vignerons en 1907 à Cazouls-lès-Béziers….  Une histoire cocasse, racontée avec humour et en musique, par des adolescents imaginatifs.

Infos pratiques : Rendez-vous le 14 juin 2019 à 21h30 au stade de l’Enclos, à Cazouls-lès-Béziers 

et le 16 juin, à 21h30 au stade Armand Sanjou, à Maraussan.
Ce projet pédagogique a nécessité de longs mois de travail et a été financé par le Conseil départemental de l’Hérault (dans le cadre des Actions Educatives Territoriales), la Communauté de Communes la Domitienne, les communes de Cazouls-lès-Béziers et de Maraussan, la DAAC, les parents d’élèves FCPE, le foyer socio-éducatif et l’établissement scolaire, pour un budget total de 9000€.