Vous êtes ici

Loto du patrimoine : la chapelle des Pénitents sélectionnée

Date: 
02/01/2019

Parmi plus de 2000 sites recensés en France, le seul projet retenu dans l’Hérault sur les 269 sélectionnés est celui de sauvegarde de la chapelle des Pénitents à Mèze.

Un super loto et un jeu de grattage organisés par Stéphane Bern et destinés à sauver le patrimoine français en péril, avaient permis de récolter à l’occasion des Journées du patrimoine 19,6 M€. L’aide de 86 000 € attribuée pour la restauration de la chapelle  permettra de financer 40 % des travaux.

 

Retour sur l’aventure portée par Geneviève Rière, Présidente de l’association les Amis des Pénitents.

 

C’est le cœur battant qu’elle avait gravi le perron de l’Elysée. Accueillie par Stéphane Bern en personne, Geneviève, encore émue se souvient « Lorsque j’ai appris que nous avions été retenus, j’en ai pleuré ! »

Depuis 30 ans, cette Héraultaise se bat pour la défense du patrimoine ancien et notamment pour la Chapelle des Pénitents à Mèze. Cet édifice datant du XIIème siècle est un bâtiment historique remarquable mais nécessite d’importants travaux de restauration. Mais comment trouver l’argent ? Avec Michel David, le trésorier de l’association très investi à ses côtés, elle organise de multiples manifestations culturelles pour récolter des fonds en vue de financer les travaux. Mais cela ne suffit pas.

Lorsque Geneviève apprend la création du Loto du Patrimoine, lancé en 2017 par le Gouvernement et piloté par Stéphane Bern, elle monte un dossier défendant ardemment son projet et l’envoie à l’Elysée. « Nous l’avons repris cinq fois, et nous ne nous sommes jamais découragés. Au final, notre dossier faisait partie des 269 projets de restauration sélectionnés parmi  les 2000  présentés. »  Unique projet héraultais qui ait été retenu, c’est aussi le seul qui a obtenu un montant d’aide le plus important de l’ex région Languedoc-Roussillon.